2 Rue du Général de Gaulle
Équeurdreville-Hainneville
50120 Cherbourg-en-Cotentin
Garage Michel Traisnel Agence Renault-Dacia
Voir toutes les actualités

ADBLUE : qu’est-ce que ce liquide antipollution ?


Depuis quelques temps, on entend très souvent parler de l’AdBlue, le liquide antipollution qui est en train de devenir la norme diesel antipollution sur les véhicules diesel récents. En fait, ce liquide existe depuis 2006 et est même déjà obligatoire sur les transporteurs poids lourds.

L’Adblue est une marque déposée qui propose une version standardisée de l’AUS 32, un liquide antipollution qui vient équiper les moteurs diesel récents.

Techniquement, il s’agit d’un mélange à 67,5 % composé d’eau dématérialisée, et à 32,5% d’urée. Ce produit sert d’additif afin de créer une réaction chimique dépolluante dans le système d’évacuation de la voiture, entre le filtre à particule et le catalyseur. Son but est de réduire les émissions d’oxyde d’azote (NOx) présentes dans les gaz d’échappement.



En Europe, la norme Euro 6 oblige les nouveaux véhicules Diesel à être équipés d’un système de traitement des NOx. Il existe différents systèmes mais celui qui utilise l’Adblue est le plus répandu.

Seuls les véhicules diesel sont équipés de ce dispositif car ce sont eux les principaux responsables des émissions de NOx.

Pour aider les consommateurs à repérer les modèles équipés du SCR, certains constructeurs ont choisi de renommer leurs moteurs qui embarquent cette technologie de dépollution. Ainsi, on retrouve chez Renault des moteurs portant la mention ‘Blue‘ tels que le BlueDci et le BlueHdi qui nous indiquent d’office que le modèle comporte un SCR et nécessite donc d’être alimenté en Adblue.



L’Adblue fait l’objet d’un réservoir spécifique qui doit être rempli sinon le véhicule ne démarrera pas. Certains véhicules donnent une valeur précise, mais pour d'autres on ne sait pas où l'on en est jusqu'à l'allumage d'un témoin. Pas de panique, comme pour le carburant, le témoin s'allume pour vous alerter avant la panne sèche. Il vous restera en moyenne 2.400 km à parcourir avant que le réservoir soit à sec.

La capacité et l’emplacement de ce réservoir additionnel peuvent varier en fonction des véhicules. Sur les modèles les mieux pensés, vous trouverez la trappe du réservoir d’Ablue juste à côté de la trappe à carburant. Sur d’autres modèles, il vous faudra accéder à une trappe située dans le coffre.

Sur la plupart des moteurs actuels, on estime que la consommation d’Adblue est de 1 litre pour 8.000 kilomètres parcourus.

Il est de plus en plus facile de trouver de l’Adblue aux pompes à essence ou en bidon. Son coût peut varier : de 0,60 € à la pompe à entre 12 et 16 € le bidon de 10 litres

Source www.rrgprovo.com